Magie noire

A quoi correspond la Magie noire ?

La magie noire : la magie du mal

Dans l’esprit du public, il n’y a pas une seule forme de magie, mais bien deux : La magie blanche et la magie noire. Si l’une s’oriente clairement vers le bien, l’autre a des buts beaucoup plus sombres. Par conséquent, il y a lieu de la prendre avec le plus grand sérieux. Malheureusement, de plus en plus d’adeptes s’initient à cette pratique sans la maîtriser.

Cette partie est destinée à en apprendre plus sur la magie noire, en commençant par ses origines et ses dérives : le satanisme. Ensuite, vous pourrez connaître les symptômes de la magie noire, comment s’en débarrasser et s’en protéger. Enfin, des indications seront données concernant les sortilèges de magie noire

« Je ne pratique pas la magie noire. Je préfère la déconseiller aux débutants, bien que certains rituels ne soient pas dangereux. »  

Néva

En effet, nous pouvons entendre dans les médias de plus en plus de faits relatant ses conséquences. Par ailleurs, la magie noire semble souvent effrayer bien des personnes. Ceci est dû à la chasse aux sorcières qui dura plusieurs dizaines d’années, notamment dans la ville de Salem, aux Etats-Unis, vers 1620. Il faut dire que cette période est largement responsable de toutes les idées préconçues que nous nous faisons actuellement sur la magie noire.

Un outil puissant : un véritable pouvoir

Il faut prendre la Magie noire et la sorcellerie avec le plus grand sérieux car il est indéniable qu’elle met en jeu de fortes énergies.  Il s’agit d’un outil très puissant, ses forces sont aussi grandes qu’impénétrables. Elle a le pouvoir de provoquer des changements en utilisant des forces qui ne sont pas définies par la science.

Dans le domaine de la magie, tout est question d’intention. Les sortilèges du sorcier servent souvent ses propres intérêts. Leurs objectifs sont souvent perçus comme malsains. En effet, le malheur, la vengeance ou la séparation d’un couple n’est pas perçu comme très positif. Toutefois, dans certains cas, l’intention n’est pas si illégitime qu’elle n’y parait. C’est notamment le cas lorsque la ou les personnes visées méritent le châtiment.

Les principaux sortilèges

Pour réaliser ses sortilèges de magie noire, le sorcier invoque les forces du mal, les mauvais esprits et les démons. Voici les principaux sortilèges que peut faire le sorcier :

  •  La vengeance, avec un sort pour se venger d’une personne.
  • Séparation, grâce à un sort visant à séparer un couple.
  • Malchance et le malheur, avec un sortilège pour rendre malchanceux et malheureux.
  • Enfin, d’autres sortilèges visant à contrôler et à manipuler d’autres personnes.

Les différences et les similitudes avec la magie blanche

Pour connaitre la différence entre magie noire et magie blanche,  il convient de savoir ce qu’est exactement la magie :

« La Magie est l’art de provoquer une modification en utilisant les forces de la nature »

La magie en tant que telle n’est donc ni bonne, ni mauvaise. C’est l’utilisation de certaines forces, afin d’obtenir certaines modifications qui peut l’orienter vers le bien ou vers le mal.

En magie noire …

En effet, lorsque le but recherché est de provoquer une action nuisible, il est nécessaire de faire appel à des forces malsaines, notamment aux esprits et aux démons. Les 2 conditions sont donc réunies : la mauvaise intention et les forces obscures. Par conséquent, cela devient de la magie noire. Les résultats sont souvent plus grands qu’en magie blanche, les forces employées étant plus puissantes.

En magie blanche …

Par contre, si l’intention est bonne, les forces de la nature appelées seront des anges ou des déesses. Il s’agira donc de magie blanche, celle destinée à venir en aide. La personne qui pratique la magie blanche a des intentions pures et honnêtes. En revanche, cette magie fonctionne plus lentement, et de façon moins sûre.

Mais peut-on vraiment rejeter la magie noire ? Je ne pense pas car pour faire le bien, il est essentiel de connaître le mal. D’ailleurs, c’est cette connaissance qui permet de la combattre. Par exemple, il est important de savoir reconnaître un envoûtement de magie noire pour pouvoir le supprimer grâce à un désenvoûtement efficace.

Par conséquent, il est impossible d’en rejeter une, sinon l’autre perd tout son sens, au même titre qu’on ne peut dissocier le Bien et le Mal, Dieu et Satan…

L’histoire de la magie noire

Les origines de la magie noire

La magie noire existe depuis la nuit des temps. Nous avons pu retrouver des traces à l’époque de la Préhistoire. En effet, des bâtons possédant des inscriptions montraient le pouvoir des sorciers. Dans l’antiquité, elle se nomme « goétie ». Les énergies négatives et les mauvais esprits s’invoquaient par des incantations ayant pour but de faire du mal à autrui.

A partir du Moyen Âge, l’église chrétienne redoute la concurrence dans le domaine du surnaturel. De ce fait, elle relègue la magie dans les arcanes du mal, confondant dans sa condamnation la magie blanche et la noire.

L’église et la magie noire

Aussi appelé « satanisme », les rituels de magie noire s’opposent aux rites de l’église catholique. Les noms des dieux remplacent ceux des démons, le vin par le sang, l’hostie par des racines….

Jusqu’au XIIIème siècle, les autorités religieuses prétendaient que la magie noire, comme la sorcellerie, n’existait pas.  Tout en éliminant celles et ceux qu’ils croyaient en être les auteurs.

En vérité, il s’agissait plutôt d’assoir le pouvoir de la religion catholique sur le monde.

Le mage, ou grand prêtre, passe alors du statut de chaman à celui de sorcier. Il œuvre dans la clandestinité.  Exclu de la communauté chrétienne, le sorcier l’est ensuite de la société. Il s’éloigne de la ville pour être consulté en secret. Aujourd’hui, les sorciers blancs sont des personnes qui œuvrent pour le bien des gens en suivant les préceptes d’une tradition très ancienne.

Pour l’église, le meilleur moyen de combattre la magie noire est de s’attaquer physiquement aux personnes qui la pratiquaient.

La chasse aux sorcières

Dans le contexte culturel de l’époque, la nature est considérée comme regorgeant de forces puissantes et invisibles. Certaines personnes, les « sorciers » grâce à des rituels et autres incantations, sont capables de les mettre à profit pour faire le bien ou le mal. Une distinction est faite entre les remèdes de guérison (souvent composés de plantes)  et les pratiques nocives.  Lorsqu’il s’agissait de magie noire, les sorciers étaient poursuivis et souvent condamnés sans aucune forme de procès.

Si la magie noire effraie les gens, c’est certainement dû à la chasse aux sorcières. Il s’agit d’une période de persécution et de condamnation des personnes accusées de sorcellerie. La chasse aux sorcières se rencontre à de nombreuses périodes et sur divers continents. Ce mouvement débute en Europe au XVème siècle, où un acte de magie noire faisait encourir à une sorcière un simple bannissement. Plus tard, au XVIème, ce même acte menait la sorcière au bûcher.

Pourquoi les femmes étaient visées ?

Les femmes ont toujours été jugées inférieures à l’homme, et ce, depuis l’antiquité. Elles étaient visées par les trois quarts des inculpations de l’église, surtout celles d’un certain âge. Il faut dire qu’elles vivaient plus longtemps que les hommes et, de par leur expérience acquise au fil des ans, pouvaient guérir grâce aux plantes et autres philtres magiques. Elles étaient donc souvent sollicitées, mais il suffisait qu’un patient meurt pour qu’elles soient considérées comme sorcières.

Les plus importantes chasses aux sorcières ont eu lieu au Moyen-Âge et à la renaissance, en Europe et particulièrement en France. En effet, il suffisait d’un fait inexpliqué (qu’une personne de haut rang tombe malade, qu’un troupeau de bétail soit décimé …) ou de catastrophes à répétition (orages ou sécheresses entrainant la perte de récolte)  pour que soit accusé la  marginale du coin : la vielle guérisseuse vivant isolée dans sa cabane en faisait les frais. Les vengeances collectives, les lynchages et les pendaisons firent des dizaines de milliers de victimes.

La fin de la chasse aux sorcières

Il faudra attendre le XVIIème siècle pour que la France interdise toute forme de répression en rapport avec la magie noire. Les progrès de la médecine font que les maladies se soignent de mieux en mieux. Désormais, les gens se dirigent vers le médecin et plus vers le guérisseur. Les croyances en la magie noire s’estompent peu à peu ce qui entraîne la fin de la chasse aux sorcières au début des années 1660.

Magie noire et satanisme

On ne peut évoquer la magie noire sans parler du satanisme. Pourtant, vous allez constater que la magie noire, en tant que telle, en est très éloignée.

La définition la plus simple constate à dire que le satanisme est un courant religieux qui vénère Satan ainsi que d’autres anges déchus. En fait, il s’agit d’une forme extrême de magie noire, allant jusqu’à pratiquer le sacrifice humain et l’infanticide.

On peut dire que les adeptes du satanisme pratique la magie noire, mais qu’une personne qui pratique la magie noire n’est pas forcément sataniste.

Sans religion, pas de satanisme

Ses origines remontent au début du christianisme, c’est bien cette religion qui évoqua en premier l’opposé de Dieu : Satan.

C’est au Moyen-Âge, en Europe, lors de la peste noire (XIVème siècle) qui décima 25 millions de personnes (entre 30 et 50% des Européens) que de nombreuses personnes se mirent à douter du pouvoir de l’église et se détournèrent de Dieu. Elles se réunirent en comité restreint  (sectes) pour invoquer le grand Satan. Ce mouvement contestataire s’oppose donc au culte chrétien : le satanisme est né.

Le grand prêtre : chef des sectes sataniques

Il est pratiqué par certains mages et sorciers qui empruntent cette voie occulte pour la puissance de ses messes noires.

Ces derniers se rassemblent pour pratiquer leur culte : des sectes apparaissent aussi bien en ville qu’en campagne. Tous les membres composant la secte sont liés à leur chef, auto proclamé le grand prêtre. Ils lui doivent une allégeance totale et sont utilisés au bon vouloir de ce dernier.

Dans les messes noires du satanisme, tout est opposé à la magie blanche :

  • Les anges et les déesses sont remplacés par les démons ou des anges déchus, voir par Satan lui-même.
  • Les rituels sont inversés,
  • Les incantations sont récitées en partant de la fin…

Êtes-vous victime de magie noire ?

Quels sont les symptômes d’un envoûtement de magie noire ?

Un ensorcellement de magie noire peut engendrer 4 types de symptômes. Bien sûr, si vous n’en présentez que très peu, il est vraisemblable qu’il ne s’agisse pas d’un envoûtement. Par contre, si vous cumuler de nombreux signes, il est temps de vous inquiéter. Par conséquent, je vous conseille de faire le test d’envoûtement gratuit.

Dans tous les cas, avant de conclure à un envoûtement de magie noire, il est primordial d’avoir écarté toutes autres possibilités. Par conséquent, en ce qui concerne les symptômes physiques, consultez d’abord un médecin. Pour les symptômes psychiques, je vous conseille l’avis d’un psychologue. 

Voici les symptômes les plus courant de magie noire : 

1 – Les symptômes physiques :

  • Fatigue, malaise ou étourdissements,
  • Douleur inexpliquée par la médecine,
  • Bouffées de chaleur,
  • Spasme, contraction musculaire
  • Cheveux, ongles ou dents en mauvais état,
  • Trouble de la mémoire.

2 – Les symptômes psychiques :

  • Angoisses, boule au ventre, cauchemar,
  • Sensation de déjà-vu, de présence dans une pièce vide,
  • Impression de piqûres,
  • Agressivité sans raison, colère
  • Sentiment de peur,
  • Forte baisse de volonté.

3 – Les symptômes sociaux :

  • Une connaissance pratique la magie noire,
  • Une personne vous déteste,
  • Vous connaissez une grande période de malchance,
  • Vous avez subi des menaces,
  • Vos relations deviennent conflictuelles, vos amis s’éloignent.

4 – Les symptômes matériels :

  • Des objets ne se trouvent plus à la même place,
  • Certaines photos ont disparu,
  • Vous rencontrez des problèmes électriques fréquents,
  • Des bruits inexpliqués, surtout la nuit,
  • Vous avez de nombreuses pannes matérielles.

Comment se débarrasser de la magie noire ?

Les différentes sortes de désenvoûtements

Pour se débarrasser d’un envoutement de magie noire, il convient de connaître le type d’envoûtement de magie noire utilisée. En effet, tout dépend qui ou quoi est visé, et quelle en est l’intensité. 3 cas peuvent se présenter :

  • Dans la plupart des cas, c’est la personne qui est visée par la magie noire. Par conséquent, le meilleur moyen de s’en débarrasser est de pratiquer un désenvoûtement par le plomb.
  • Lorsque la situation est plus alarmante, que l’envoûtement est sévère, alors seul le désenvoûtement par le feu sera efficace.
  • Enfin, si c’est votre habitation qui a été visée, alors il faudra effectuer un désenvoûtement par le sel.

Par ailleurs, il est possible à un débutant d’effectuer un rituel de désenvoutement. Dans ce cas, il est préférable que les symptômes ne soient pas nombreux. En effet, l’ensorcellement de magie noire ne doit pas être trop puissant car le rituel du débutant risque de ne pas être suffisamment efficace.

Mes rituels contre la magie noire

Vous pouvez me contacter si vous pensez être victime de magie noire.

Mes travaux s’effectuent généralement à distance. Tout d’abord, j’effectuerai une première étude gratuite. Elle me permettra de déterminer avec certitude si vous présentez les signes de magie noire. Il faut souligner que dans la majorité des cas, et fort heureusement, il ne s’agit pas d’envoûtement néfaste.

Si toutefois il s’avère que vous en êtes victime, alors je vous proposerai de 1 à 3 rituels. Cela dépendra de votre état d’envoûtement. Je précise que mes rituels ne seront pas gratuits. En effet, un rituel de désenvoûtement demande des ingrédients particuliers et surtout beaucoup de temps. Mon expérience reconnue dans ce domaine fait que j’obtiens de très bons résultats. Les centaines de témoignages, d’avis positifs, d’évaluations et de commentaires que vous pouvez consulter le prouvent.

Formulaire de contact

Mes compétences

  1. Magie blanche
  2. Magie rouge
  3. Haute magie

Mes possibilités

  1. Retour affectif
  2. Désenvoûtement
  3. Autres demandes de magie blanche

Mes impossibilités

  1. Magie noire
  2. Maladie
  3. Voyance

Comment se protéger de la magie noire ?

Comment protéger sa maison ?

Il est facile de protéger son habitation contre la magie noire. Pour cela, il suffit de mettre quelques grains de gros sel dans chaque angle de la pièce principale. Ensuite, je conseille de faire brûler de l’encens de lavande au moins une fois par mois.

C’est grâce au pouvoir protecteur du sel allié à la vertu purifiante de la lavande que votre maison ou votre appartement sera protégé.

Comment SE protéger ?

Le moyen le plus efficace pour se protéger de la magie noire est d’agir directement sur vous, grâce à un talisman magnétisé.

En effet, le talisman magnétisé de la lune agit en prévention mais également en guérison (il réduit et peu supprimer la plupart des symptômes de magie noire).

Ce pentacle, que je magnétise personnellement supprime les mauvaises énergies et augmente les bonnes vibrations. De plus, couplé à un rituel de désenvoûtement, il en accentuera les résultats. Le talisman magnétisé de la lune est en vente dans ma boutique de magie blanche.

Les sortilèges de magie noire

Il faut souligner que je ne pratique pas la Magie noire. Toutefois, je propose des incantations et des sortilèges gratuits qui n’en comportent pas les risques.

Jeter un sort pour se venger d’une personne ou faire un rituel pour séparer un couple ne doit pas être un acte anodin. Il est important de bien réfléchir à la situation et aux conséquences. Les entités appelées étant particulièrement puissantes, je vous recommande de bien suivre les indications fournies. De plus, si vous désirez pratiquer régulièrement des sortilèges occultes, je vous conseille d’effectuer le rituel de dédication de magie noire. Il permet d’officialiser votre appartenance et d’obtenir de meilleurs résultats.

Tous les rituels ci-dessous ne peuvent nuire qu’aux personnes  impures, vicieuses, malsaines et présentant beaucoup de négativité. Par conséquent, ces sortilèges n’apporteront aucuns résultats sur les personnes ne le méritant pas. 

Les moments favorables

Les sortilèges de magie noire, tout comme les rituels de magie blanche peuvent s’effectuer à n’importe quel moment. Toutefois, certaines périodes sont plus favorables que d’autres. En effet, la lune a toujours joué un rôle important dans les pratiques occultes. C’est pour cette raison que les Mages ou les sorciers prennent en compte le calendrier lunaire afin d‘augmenter les chances de réussite des sortilèges.

De manière générale, les sortilèges de magie noire produisent de meilleurs résultats s’ils sont effectués un jour de la pleine lune. Cependant, un jour de pleine lune ne tombant qu’une seule fois par mois, il est souvent préférable de tenir compte des jours de la semaine :

 

  • Lundi : pour les sortilèges visant un ennemi, les sorts de vengeance ou de malchance,
  • Mardi : pour les sortilèges de maladie, surtout ceux visant le bétail,
  • Mercredi : pour les sortilèges liés aux couples, notamment pour séparer 2 personnes,
  • Jeudi : pour les sortilèges liés au sexe, les sorts d’impuissance ou le nouage de l’aiguillette,
  • Vendredi : pour les autres sortilèges de magie noire.
  • Samedi et dimanche : il est déconseillé de pratiquer un sortilège le week-end.

La formule de magie noire : l’invocation

Une invocation (ou incantation) est une formule magique qui doit se réciter à la fin de chaque sortilège de magie noire. Il s’agit d’une prière adaptée à chaque envoûtement dans laquelle le sorcier demande de l’aide aux forces obscures.

Une formule de magie noire comporte une série de mots précis qui agissent grâce à la vibration qu’ils provoquent lorsqu’ils sont prononcés. Elle doit être prononcée de façon intelligible. Ce sont ces vibrations phonétiques qui permettent d’interpeler les entités et de leur délivrer le message. Je vous conseille de l’apprendre par cœur. Il est aussi possible de la noter sur un bout de papier afin de ne pas se tromper en la récitant. En effet, le simple fait de remplacer un mot par un autre peut réduire à néant toutes chances de résultat.

 Bien évidemment, l’incantation de magie noire présente un risque car les forces appelées sont particulièrement puissantes. Par conséquent, il est primordial d’être dans le cercle de protection lorsque le sorcier la récite. Comme en magie blanche, il existe des formules simplifiées qui peuvent s’utiliser avec des sorts simplifiés, spécialement étudiés pour les débutants. Il est important de noter que ces sortilèges ne peuvent en aucun cas faire de mal à une personne qui ne le mérite pas. 

La préparation du sort de magie noire

Pour cela, il suffira tout d’abord de tracer un cercle de protection d’environ 2 mètres de diamètre avec du sel. Ensuite, déterminez le Nord à l’aide d’une boussole et placez une bougie noire à cet endroit (sur le cercle). Devant la bougie, mettez un bâtonnet d’encens d’oliban. A gauche de l’encens, une pierre noire ou très sombre, je conseille une opale noire. A droite, une coupe contenant un peu de vin rouge (ce qui remplace le philtre de magie noire dans les rituels plus complexes).

Voilà, tout est prêt car vous avez réuni les 4 éléments :

  • L’eau avec la coupe de vin,
  • La terre avec la pierre,
  • Le feu avec la bougie noire,
  • Et l’air avec l’encens.

Comment faire le sortilège ?

Pour faire ce sortilège simplifié, il suffit de choisir une formule de magie noire parmi celles-ci-dessous. Ensuite, il faut suivre les recommandations suivantes :

  1. s’assoir au centre du cercle,
  2. allumer la bougie puis l’encens,
  3. se détendre et se concentrer sur le but du sortilège
  4. réciter la formule de magie noire 3 fois à la suite
  5. boire une petite gorgée de vin rouge
  6. clôturer le sortilège : souffler sur la bougie, éteindre l’encens en trempant le bâtonnet dans le reste de vin.

Formule simplifié de malchance

Ce sort de magie noire provoque la malchance, il suffira d’avoir une photo de la personne concernée, la plus récente possible. Il faudra la positionner devant le bâtonnet d’encens.

« Samiel, prince des ténèbres,  je te pris.

Fais que « prénom de la personne » connaisse la malchance,

Je veux qu’il connaisse mille ennuis,

Que rien n’aboutisse pour lui,

Ainsi soit-il. »

La formule de vengeance

Cette formule de magie noire sert à se venger d’une personne vous ayant fait du mal. Il suffira d’avoir une photo récente de cette personne et de la mettre devant vous lors du sortilège.

Amaniel, prince des ténèbres, je t’implore.

Je veux me venger de « prénom de la personne »

Que le mal qu’il m’a fait se retourne sur lui,

Que son vrai visage se dévoile au monde,

Ainsi soit-il

Formule pour séparer un couple

Cette incantation de magie noire provoque des disputes dans un couple, cela pouvant aller jusqu’à la séparation. Il vous suffira d’une photo du couple concerné que vous devrez mettre devant vous lors du sortilège.

« Chochariel, prince des ténèbres, entends mon appel.

Accorde-moi ton pouvoir, Aide-moi à briser ce couple :

« Prénom de l’homme » et « prénom de la femme »

Qu’ils doutent de leur amour,

Je veux la discorde, et te pris de les désunir, ainsi soit-il. »

Qu’est-ce que la loi du triple retour ?

De plus en plus d’adeptes s’initient à la magie noire sans la maîtriser. J’insiste sur le fait que l’envoûtement de magie noire est une force puissante et dangereuse pour la personne visée par les sortilèges mais aussi pour le sorcier s’il ne s’est pas suffisamment protégé. En effet, lorsque le sorcier demande de l’aide via son invocation de magie noire, les créatures et autres démons peuvent se retourner contre lui.

C’est ce que l’on appelle : la loi du triple retour

Elle fait partie des effets indésirables que l’on peut rencontrer si l’on ne maîtrise pas suffisamment la sorcellerie. Le principe de cette loi est que le mal envoyé peut se retourner sur le sorcier, et cela trois fois plus fortement. Cette loi s’applique lorsque ses intentions sont pernicieuses et illégitimes. Dans ce cas, il doit s’attendre à en payer le prix. C’est pour cette raison que le sorcier doit se protéger efficacement.

Le cercle de protection

Les sortilèges de magie noire appellent des anges déchus et autres entités ou démons. Par conséquent, il est important de s’en protéger efficacement. Le meilleur moyen consiste à établir un cercle de protection avant d’accomplir le sort. Ce cercle, appelé aussi cercle consacré, ne doit être ni trop grand pour que les énergies ne soient pas trop diluées, ni trop petit, pour pouvoir se mouvoir sans difficulté. En général un diamètre de 2 mètre est suffisant.

Si le sortilège s’effectue en plein nature, il peut être tracé à même le sol, à l’aide d’un bout de bois ou d’un couteau. Par contre, s’il est fait dans une pièce, je conseille d’utiliser du gros sel (un coup de balais ou un aspirateur suffira pour tout nettoyer). Ensuite, il faut placer la bougie principale, de couleur noire. Pour cela, il faut se mettre au centre et, à l’aide d’une boussole, déterminer la direction du Nord. Enfin, poser la bougie à cet endroit (sur son périmètre).

Comment consacrer le cercle de protection ?

Après avoir terminé le traçage du cercle et avoir déterminé le Nord, il convient de consacrer le cercle de protection. Cela s’effectue en entrant dans le cercle et en récitant la formule suivante, en faisant toujours face au Nord :

« J’invoque la présence du gardien de la tour Nord,

Celui qui garde le feu sacré et gouverne cet élément,

Je t’invite à te joindre à mon sortilège

Pour apporter ta protection dans tout ce cercle. »

 

Comment bannir le cercle de protection ?

A la fin du sortilège de magie noire, il est préférable de fermer le cercle. C’est-à-dire chasser les énergies qui se sont concentrées. Pour cela, il suffit de réciter l’incantation suivante :

 

« Je te remercie, gardien de la tour Nord,

De ta présence et de ta protection pour ce sortilège,

Les énergies se dissipent lentement,

Tout est maintenant comme avant,

Au revoir et merci de ta présence,

Ainsi soit-il »

Il est important de noter qu’il ne faut jamais quitter le cercle de protection en plein rituel, quelle que soit la raison. C’est pour cette raison qu’il faut prévoir un endroit calme afin de ne pas être dérangé ni par le bruit, ni par une autre personne.

Les sortilèges de magie noire

Tous les rituels ci-dessous ne peuvent nuire qu’aux personnes  impures, vicieuses, malsaines et le méritant vraiment.  Ces recettes seront donc inefficaces sur les personnes vertueuses, présentant de bonnes énergies.

Jeter un sort pour se venger ou rendre malchanceuse une personne ne doit pas être un acte anodin. Il est important de bien réfléchir à la situation et aux conséquences (voir lois et dangers). Si vous décidez de pratiquer régulièrement la sorcellerie, je vous conseille d’effectuer le rituel de dédication de magie noire, il vous apportera une forte protection et améliorera vos résultats.

Les entités invoquées étant particulièrement puissantes, je vous recommande de bien suivre les indications, respecter les dosages des philtres de magie noire, et ne pas vous tromper lorsque vous réciterez les incantations.

voici quelques rituels de magie noire, d’autres arriveront régulièrement par la suite :

le sortilège de vengeance

le sort de rupture

et le sortilège de malchance

 

Le sort de vengeance

Cette recette permet de se venger d’une personne vous ayant fait du mal. Ce rituel ne fonctionnera pas si la personne n’est pas néfaste. Son action génère des perturbations en augmentant les mauvaises vibrations.

Sort de rupture amoureuse

Cette recette fait rompre un couple. Les résultats sont visibles dans les trois à six semaines. Ce rituel puissant va semer la discorde au sein du couple, jusqu’à rendre la communication impossible.

Sort de malchance

Cette recette rend malchanceuse une personne. Par exemple, si la personne en question désire rencontrer l’âme sœur, elle sera bloquée par le rituel et n’arrivera pas à trouver sa moitié.

Philtres de Magie noire

Les Philtres s’utilisent dans les rituels. Tous les philtres sont comestibles, il vous suffira d’en boire une petite gorgée lorsque cela vous sera indiqué dans le rituel. Ils renforcent les effets et les chances de résultat dans les sortilèges auxquels ils sont associés. Par conséquent, chaque rituel en comporte.

Lois et dangers de la Magie noire

Les pratiques occultes sont faites de lois et de règles. Tantôt contraignantes pour les uns, tantôt considérées comme logiques pour les autres. La plus connue d’entre elles se nomme « la loi du triple retour ». Les personnes pratiquant la magie noire doivent s’attendre à avoir un retour du bâton.

Commentaires de Magie noire

Magie noire contre la jalousie – Désenvoutement contre la magie noire – On m’avais jeter un mauvais sort  de Magie Noire

Magie noire : Tout ce que j’entreprenais était voué à l’échec -Envoûtement de magie noire supprimé